Les formateurs occasionnels sont des personnes qui ne sont pas formées professionnellement, mais qui souhaitent partager leurs connaissances avec les autres. Ils ont généralement un réseau d’apprenants et peuvent leur fournir la meilleure formation possible. Ils ont accumulé un savoir dans leur propre domaine d’expertise, et peuvent à leur tour former d’autres personnes à ces pratiques. Dans cet article, nous allons vous faire découvrir l’intérêt de devenir un formateur occasionnel mais également l’utilité pour une entreprise, de faire confiance à une personne qui n’a  eu ni de formation professionnelle ni de formation de formateur. Nous sommes partis ! 

Un formateur occasionnel

Introduction : qu’est-ce qu’un formateur occasionnel ?

Un formateur occasionnel est une personne qui forme des personnes à temps partiel. Ce ne sont généralement pas des formateurs à temps plein et, à la place, ils dispensent une formation en tant que travail parallèle. Mais ils jouent bel et bien le rôle du formateur avec des supports pédagogiques, n’ayez crainte ! 

Un formateur occasionnel peut être un expert dans un module de formation ou simplement connaître un  sujet. Il cherche surtout à partager ses connaissances avec d’autres personnes.

Les formateurs occasionnels sont généralement embauchés par des entreprises ou des organisations pour des événements spécifiques tels que des conférences, des ateliers avec des techniques d’animation ou des séminaires. En bref, ce n’est pas un formateur professionnel mais c’est quelqu’un qui peut inventer ses propres méthodes pédagogiques qui seront peut-être plus appropriées à vos différentes méthodes de travail. L’idéal pour acquérir de l’expérience professionnelle et découvrir de nouvelles choses. 

L’intérêt de devenir formateur occasionnel

Être formateur, c’est un bon état d’esprit, le premier pas vers la réussite

  • Ayez le bon état d’esprit – la bonne attitude et les bonnes attentes, surtout en ce qui concerne le temps et l’investissement personnel. Il faut savoir organiser une bonne séance de formation pas trop courte ni trop longue et avec de la motivation surtout ;
  • Identifiez vos compétences professionnelles et personnelles et n’essayez pas d’être quelqu’un que vous n’êtes pas ;
  • Connaissez vos points forts, ce dans quoi vous êtes bon et où vous pouvez vous améliorer : votre milieu professionnel c’est votre force, c’est ce qui vous fera devenir un futur formateur ;
  • Concentrez-vous sur vos forces au lieu d’essayer de corriger vos faiblesses : pour l’apprenant, son intérêt dans la formation que vous proposez, c’est une plus-value sur un domaine précis, et ce domaine, vous le maîtrisez déjà ;
  • Soyez patient avec vous-même – Rome ne s’est pas construite en un jour. Vous ne deviendrez pas un formateur expert en un claquement de doigts. 

Croyez en votre potentiel de formateur en plus de votre activité principale

On retrouve ce manque de confiance chez les nouveaux rédacteurs. Beaucoup de gens ont l’idée fausse que s’ils ne sont pas un « bon » écrivain, ils ne peuvent pas être un rédacteur réussi. La vérité est que vous n’avez pas besoin d’être un bon écrivain pour être un bon rédacteur. Les meilleurs rédacteurs au monde sont en fait de grands penseurs et conteurs. C’est la même chose dans le monde de la formation : on ne se sent pas être un bon formateur avant de faire une formation professionnelle continue. Évidemment, c’est bien plus compliqué que ça, et je vous renvoie vers d’autres articles de notre rubrique actu de Numericoach, avec comme spécialité, la formation à distance : 5 super icebreakers pour démarrer une formation à distance, comment choisir son LMS, ou encore les meilleurs outils en ligne pour une formation interactive.

Ces articles vont vous aider à améliorer votre formation aussi bien de votre côté que du côté des apprenants.

Mais au-delà de tous ces détails pour réussir sa formation continue, l’important, c’est d’avoir une expertise sur un sujet. Si vous êtes dans votre entreprise depuis des années, vous avez forcément appris beaucoup de choses, et votre expérience pourrait être utile à d’autres personnes. C’est peut-être le moment de sauter le pas et de vous lancer. Chez Numericoach, nous recrutons des formateurs autour des outils de la suite bureautique Google Workspace pour rejoindre notre équipe interne ou en freelance.

L’organisation, c’est la clé !

Les formateurs qui réussissent ont des systèmes en place. Ils utilisent des ressources qui peuvent les aider à réussir leur formation. Vous pouvez mettre en place votre propre système afin d’améliorer votre formation et le succès de votre entreprise, ou rejoindre une entreprise qui fait déjà tout pour maximiser la qualité des formations, comme c’est le cas chez Numericoach. Toute notre équipe est mobilisée, de la cheffe de projet, à la coordinatrice de formation, en passant par la conceptrice pédagogique et nos formateurs qualifiés, afin de proposer le meilleur cadre pour un formateur, et les meilleurs outils pédagogiques. Tout ce que vous devez amener, c’est votre expertise, et surtout votre envie et votre passion, c’est le seul prérequis ! Ce qui relève de l’aisance en public, de la pédagogie, de la gestion du temps et du stress viendra après.

Illustration, organisation du formateur occasionnel

L’intérêt pour une entreprise de recruter des formateurs occasionnels

Intérêt géographique

Nous vivons dans un secteur en pleine mutation. La crise de la Covid-19 a profondément changé la manière de travailler, et le distanciel est désormais une vraie alternative pour de nombreuses entreprises, pour réduire le présentiel au maximum. Chez Numericoach, nous avons fait le choix du 100 % à distance, et on ne changerait ce mode de fonctionnement pour rien au monde. Dans ce contexte, la proximité géographique a tout de même son importance. Certes, que l’on habite à Lille, Toulouse, ou Nancy, il est possible de dispenser la formation, puisque tout se passe en ligne. Mais nous proposons également d’autres accompagnements plus personnalisés, et dans ce cadre, la proximité géographique prend tout son sens. Nous en avons déjà parlé dans notre article sur notre réseau d’experts Google Workspace répartis sur toute la France, c’est la même chose pour les formateurs occasionnels : être au plus proche de n’importe quel apprenant sur le territoire français est un vrai plus.

La force de l’expérience

Comme nous l’avons dit, le formateur occasionnel a souvent un travail principal, d’où il tire son expérience et ses compétences. Le métier de formateur ou de formatrice est différent selon la situation. Pour notre équipe interne de formateurs, c’est leur activité principale, mais pour les formateurs occasionnels, ce n’est pas le cas. Ils sont en prise directe avec la réalité du métier, et ils peuvent donc parfois être plus à même de répondre aux questions des apprenants, puisqu’ils ont été confrontés à ces problèmes dans leur métier. Cela va aussi permettre à l’entreprise d’avoir plusieurs choix parmi ses formateurs, et surtout plusieurs manières de faire différentes. Une nouvelle fois, c’est une force pour l’entreprise et pour l’apprenant. Même s’ils ne dispensent des formations que rarement, l’expérience vient rapidement dans ce domaine, et amènera naturellement des appétences pédagogiques, pour former au mieux les stagiaires.

Recruter les bons formateurs occasionnels

Il faut d’abord se poser les bonnes questions : quel profil je veux pour mon entreprise, quelle type de formation a besoin de plus de personnes pour la préparation et/ou l’animation de la formation, quel potentiel formateur a les meilleures capacités en termes de transmission, de pédagogie, quelle formation correspond le mieux à leurs compétences, etc.

Il est important de réaliser plusieurs mises en situation pour voir si la personne est faite pour ça ou non, ou au minimum s’il y a du potentiel.

Gardez également en tête que ces futurs formateurs occasionnels n’ont pas forcément d’expérience dans la formation, et qu’ils viennent de secteurs différents. Le but va donc être de leur donner envie et de les convaincre que ce chemin est fait pour eux, que le perfectionnement sur comment bien animer une formation viendra, qu’ils ont un savoir à transmettre et qu’ils apporteraient réellement quelque chose de complémentaire aux autres formateurs classiques. Indiquez bien le temps que ça leur prendra en parallèle de leur travail principal. Cette partie est importante pour éviter toute collision entre les deux activités.

Recrutement d'un formateur occasionnel

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !