5 Icebreakers pour démarrer les réunions à distance

Comprendre le rôle de l’icebreaker

Définition

L’icebreaker ou “brise-glace” est une activité ou un jeu qui permet aux participants d’une réunion de travail ou non de lancer les premières interactions et ainsi créer un climat de confiance. Cette pratique est particulièrement adaptée à des groupes de personnes qui ne se connaissent pas tant elle encourage l’échange dans un environnement bienveillant et favorable à la créativité. L’icebreaker s’effectue en début de session pour accueillir les participants aux réunions, réduire leur trac, et générer de l’énergie qui servira pour la suite des événements.

Icebreaker pendant une réunion en visioconférence

Plusieurs astuces pour briser la glace lors d’une réunion en visioconférence.

Le rôle de l’animateur

Le rôle de l’animateur de la réunion dans le cadre d’un icebreaker consiste à faciliter l’activité de plusieurs manières :

  • Expliquer clairement et simplement les règles du jeu

La distance faisant de la communication un challenge, il est impératif de ne pas embrouiller vos participants avec des explications longues et compliquées. Vous risquez l’incompréhension, la perte de temps, voire la frustration chez certains.

  • S’assurer que la durée consacrée à l’activité est respectée

La gestion du temps est primordiale car un icebreaker qui n’est pas correctement rythmé peut facilement perdre vos participants. Il est également recommandé de bien définir aux participants le temps donné pour réaliser chaque action, afin que l’activité ne s’éternise pas, ni ne perde son souffle.

  • Observer et animer efficacement l’activité en temps réel

Faites attention à la dynamique de groupe autant qu’aux réactions individuelles afin de vous assurer que le climat de confiance et de bienveillance est respecté, et que chacun se sente libre de s’exprimer.

Les bénéfices

Bien que l’icebreaker soit un exercice assez simple et court, son efficacité montre de nombreux bénéfices de part son aspect inclusif :

  • Mieux se connaître

Construire une équipe soudée est un processus qui prend du temps, la pratique d’un jeu “brise-glace” ouvre la porte aux participants pour mieux se connaître.

  • Pouvoir se concentrer sur une thématique

L’activité permet de présenter la thématique de manière ludique et donc de la rendre plus attirante dans l’idée de maximiser toute l’attention des participants.

  • Éveiller la créativité

Innover n’est pas naturel ni facile pour tout le monde, l’icebreaker permet en ce sens de sortir de sa zone de confort et ainsi oser passer à l’action, proposer des idées et surtout partager.

Les enjeux de l’icebreaker à distance

Les “brise-glace” virtuels sont des excellents moyens de surmonter l’un des plus grands défis de la gestion d’une équipe à distance, à savoir le manque d’occasions de créer des liens au sein de l’équipe. Il ne suffit plus de se rendre au bureau de quelqu’un pour faire un brin de causette, ou d’avoir une discussion informelle autour de la machine à café. Apprendre à connaître vos collaborateurs demande des efforts lorsque vous travaillez tous à domicile. Avec le temps, les personnes concernées peuvent devenir moins engagées et moins motivées, vous pouvez avoir du mal à encourager la créativité et la résolution de problèmes. Et les sentiments de solitude et d’isolement peuvent augmenter. Les icebreakers virtuels peuvent justement aider à briser les barrières de communication causées par le travail à distance et encourager l’échange au quotidien.

Formation à distance : enjeu d'un icebreaker

Un icebreaker à distance va rapprocher tous les participants.

Icebreaker 1: “l’histoire de son prénom”

  • Objectif : permettre au groupe de mieux se connaître (et retenir les prénoms !)
  • Le principe : chaque participant raconte en une minute une histoire en rapport avec son prénom, ou le choix de ce prénom (Ex : j’ai failli m’appeler Roxanne, mes parents adoraient le groupe The Police, Olivier est le prénom le plus donné l’année de ma naissance…)
  • Temps à prévoir / taille de groupe : 5 à 10 minutes pour un groupe de 5 à 10 personnes.

Icebreaker 2: “40 secondes de blabla”

  • Objectif : introduire une thématique de façon ludique.
  • Le principe : à tour de rôle, chaque participant a 40 secondes pour exprimer n’importe quelle pensée liée au sujet présenté par le ou les animateurs.  Les participants ont une minute pour y réfléchir, aucun jugement, il s’agit ici de simplement partager ce qui nous passe par la tête.
  • Temps à prévoir / taille de groupe : 6 à 11 minutes pour un groupe de 5 à 10 personnes.

Icebreaker 3 : “que se passe-t-il ?”

  • Objectif : stimuler la créativité et l’imagination de chacun.
  • Le principe : rassembler quelques photos (libres de droit) contenant une ou plusieurs personnes dans différents contextes et les montrer aux participants. Que se passe-t-il ? D’où vient cette personne ? Pourquoi souris-t-elle ? Qu’est-ce qu’ils sont en train de regarder ?
  • Temps à prévoir / taille de groupe : 10 minutes / 3 photos pour un groupe de 5 à 10 personnes.

Icebreaker 4 : “montre moi…”

  • Objectif : permettre au groupe de mieux se connaître.
  • Le principe : au début de la réunion, l’animateur demande à chaque participant de choisir un objet puis de le placer devant sa webcam. Chacun à ensuite 1 minute pour commenter et partager l’histoire de cet objet et pourquoi il est important.
  • Temps à prévoir / taille de groupe : 10 à 20 minutes pour un groupe de 5 à 10 personnes.

Icebreaker 5 : le trombone

  • Objectif : stimuler la créativité et l’imagination de chacun.
  • Le principe : affichez un trombone à l’écran puis demandez à chaque participant d’imaginer toutes les utilisations possibles d’un trombone. Chacun partage à tour de rôle au groupe un usage qu’il/elle a trouvé. 
  • Temps à prévoir / taille de groupe : 10 à 20 minutes pour un groupe de 5 à 10 personnes.

Moins de complexité, plus de collaboration

Toutes les activités présentées dans cet article ont un point commun : elles sont faciles à comprendre avec un minimum d’instructions. Gardez cela à l’esprit lorsque vous préparez votre prochaine réunion : ce sont les activités simples auxquelles tout le monde peut participer qui suscitent le plus d’intérêt, même à distance.

Formation e-learning : plus de collaboration entre les participants

Un icebreaker est vrai outil collaboratif lors d’une réunion à distance.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !