Le CPF, qu’est-ce que c’est ?

Le CPF, acronyme de Compte Personnel de Formation est un dispositif de financement public de formation continue pour les salariés, les membres d’une profession libérale ou profession non salariée, pour le conjoint collaborateur ainsi que les demandeurs d’emploi. 

Successeur du DIF (Droit Individuel à la Formation), ce compte de formation est crédité chaque année de 500 à 800 euros en fonction du niveau d’étude atteint et plafonné à 5000 ou 8000 euros. Il peut être utilisé tout au long de votre carrière pour réaliser des formations comme son nom l’indique et ce, sans accord de votre employeur puisqu’il vous est personnel. 

Chacun l’utilise comme il le souhaite pour suivre les formations dont il a envie et besoin tout au long de la vie active. Au moment de la retraite, le CPF sera alors clôturé. 

Si vous ne dépensez pas ces fonds, vous atteindrez le plafond au bout de dix ans. Vous ne pouvez pas récupérer cet argent pour acheter autre chose qu’une formation sur la plateforme Mon Compte Formation. Le CPF est une opportunité incroyable pour se former tout au long de votre carrière. C’est l’Etat qui a mis ce dispositif à disposition de tous les français pour se former.
Il est donc judicieux de l’utiliser … mais à bon escient !
Avant de dépenser ces fonds, réfléchissez bien à l‘objectif final de votre montée en compétence, à votre reconversion professionnelle, à vos envies, à votre projet de formation  … 

Et une formation alors, qu’est-ce que c’est ? 

Le CPF sert donc à payer des formations, très bien, mais au risque d’enfoncer des portes ouvertes, il est important de préciser ce qu’est une formation.

Le mot “Action de formation” valable pour la formation professionnelle dans le monde de l’entreprise est très bien définie dans l’article L6313-2 Code du travail : 

“ L’action de formation se définit comme un parcours pédagogique permettant d’atteindre un objectif professionnel. 

Elle peut être réalisée en tout ou partie à distance. 

Elle peut également être réalisée en situation de travail.” 

Il y a donc un objectif à atteindre. Ce qui signifie qu’il y a une progression à prévoir, l’apprenant doit arriver à un point défini en amont de la formation qui sera nécessairement plus haut que son point de départ (sinon c’est un échec, et ce n’est pas normal 😉). 

Une Action de Formation répond à des critères très précis : 

  • Avoir un programme de formation et des documents de formation précis respectant les règles en vigueur ;
  • La progression pédagogique proposée doit être nette et claire ;
  • Les méthodes d’apprentissage sont définies en amont de la formation ;
  • L’apprenant doit remplir des critères d’admission qui sont validés par l’organisme de formation avant l’inscription à une formation ;
  • Le lieu de formation est précis, qu’il soit en distanciel ou en présentiel ;
  • Avoir un parcours pédagogique permettant d’atteindre un objectif professionnel défini ;
  • Le nombre de stagiaires est défini par l’organisme de formation et précisé sur les documents de formation, permettant ainsi de maintenir la qualité pédagogique.

À cela s’ajoute que pour une formation vendue via la plateforme CPF, celle-ci doit nécessairement être certifiante. 

Formation certifiée, d’accord, mais par qui ?

Des formations financées par le Compte Personnel de Formation doivent nécessairement être certifiantes.

Une certification relève du Répertoire Spécifique identifié par France Compétences selon un référentiel précis. Elle permet de vérifier que les éléments vus en formation ont réellement eu un impact sur la montée en compétence de l’apprenant et ont un objectif final précis et professionnel. 

Lors du passage de l’examen de certification, l’examinateur pourra ainsi valider l’acquisition des compétences et connaissances obtenues lors de la formation. 

L’État met à disposition des fonds pour que les citoyens puissent se former (et c’est génial) mais il exige des formations prises en charge par le CPF qu’elles soient certifiantes afin de s’assurer que les formations suivies ont un réel impact sur la carrière des apprenants.

Cette certification a donc une réelle valeur sur le marché du travail. 

Par exemple, chez Numericoach, les formations éligibles au CPF sont certifiées par ICDL, spécialiste (entre autres) des certifications autour des outils collaboratifs Google Workspace.

Formations : certifications ICDL outils Google Workspace

En conclusion, le CPF est un dispositif absolument incroyable que l’État a mis en place et qu’il est important d’utiliser intelligemment pour améliorer votre employabilité, vos compétences tout au long de votre carrière.
Comme souvent, les fonds de la formation sont pervertis par des organismes de formation mal intentionnés qui profitent de cette situation et de la méconnaissance des citoyens pour dérober cet argent ou vendre des formations de mauvaise qualité.

Attention à vous et soyez vigilants quant aux formations de mauvaise qualité, à celles qui ne correspondent pas aux bonnes certifications (et qui ne développeront pas votre employabilité), aux formations vendues trop chères parce qu’elles sont prises en charge par le CPF (alors que le tarif doit être identique au prix habituel vendu avec le coût de la certification en plus), au démarchage téléphonique intempestif et aux menaces de perdre votre solde de formation si vous ne l’utilisez pas. Les arnaques au CPF sont fréquentes, alors ne vous laissez pas berner par ça. S’il y a une chose à retenir, c’est que votre solde est disponible jusqu’à votre départ à la retraite. Vous ne risquez absolument pas de le perdre à la fin de l’année, de même pour vos heures de formation ! Ce sont des droits acquis.

Si vous avez besoin d’explications supplémentaires sur le CPF, pour savoir si une formation y est éligible, sur les dispositifs mis en place, et sur comment ne pas vous faire avoir, n’hésitez pas à nous contacter

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !