La puissance de la donnée est immense, à tel point qu’on la qualifie parfois ”d’or noir” du XXIème siècle, tant elle est devenue un carburant dans le moteur de certaines entreprises. En effet, avec l’avènement du Big Data ainsi que l’accélération de la transformation numérique, l’analyse des données est devenue nécessaire, voire indispensable, pour révéler tout leur potentiel… Comment et pourquoi la Data Analyse s’est-elle imposée dans les organisations du monde entier ?

L'analyse de données : illustration

Source : Freepik – image créée par @macrovector 

Qu’est-ce que l’analyse de données ?

Définition

Les analyses de données (ou Data Analysis pour les amateurs de la langue de Shakespeare) consistent à nettoyer, transformer et modéliser des données dites “brutes” suite à un processus de collecte afin d’en tirer des informations exploitables. La data aide ensuite les entreprises à prendre de meilleures décisions.

Utilité

Le principe est simple : l’analyse de données se sert des résultats passés et présents dans le but d’améliorer les résultats futurs. Aussi, depuis l’avènement du Machine Learning (dit apprentissage automatique), analyser ses données permet de prédire l’avenir de son entreprise, ou du moins le suggérer, grâce à un entraînement des algorithmes rendu possible par les bases de données. Il s’agit ici d’anticipation. La Data Analyse se révèle très efficace pour une entreprise qui souhaite, par exemple, valoriser sa croissance, connaître le comportement de sa clientèle ou encore développer de nouveaux produits…

Il existe deux types de données : quantitatives (informations numériques) et qualitatives (informations textuelles).

 Outils

Pour manipuler ses données, il existe différents outils qui proviennent de domaines d’études tels que les statistiques ou les mathématiques (et qui peuvent rappeler de mauvais souvenirs à certains) : somme, moyenne, écart-type, médiane, etc.. 

Parmi ces outils, les langages de programmation tels que Python, R ou SQL sont les meilleurs alliés des professionnels de la Data. Ils permettent d’analyser les relations et les corrélations entre des volumes de données, trouver des tendances ou encore des motifs récurrents. Des logiciels comme Talend, Dataiku ou encore Apache Spark sont nécessaires à maîtriser pour exceller dans ces métiers.

Notons également la présence d’outils de Business Intelligence (BI), comme Google Data Studio ou Looker (plébiscité chez Numericoach), qui permettent de créer et présenter des rapports afin d’avoir une représentation visuelle de ses données.

Il y a trop de bons outils pour tous les citer ici et nombre d’entre eux émergent régulièrement. Dans ces métiers, il convient donc de rester à la page pour ne pas louper ceux qui seront peut-être les standards de demain…

Cependant, maîtriser ces outils ne suffit pas. Analyser ses données dans un rapport qui sera rangé dans un placard peu de temps après sa lecture non plus. En effet, un manager doit être sensibilisé à la “culture de la donnée”, c’est-à-dire saisir son importance au point de l’intégrer pleinement dans la stratégie de pilotage de son entreprise sur le long terme. Comment et pourquoi les entreprises doivent-elles devenir data driven ?

L’importance de l’analyse des données en entreprise

Enjeux de la Data Analyse

L’analyse des données est aujourd’hui pertinente, car les ensembles de données sont actuellement si volumineux qu’ils dépassent la capacité des applications informatiques traditionnelles à les traiter dans un délai raisonnable. Tous les secteurs d’activité sont confrontés à ce problème, et beaucoup de dirigeants d’entreprise l’ont bien compris. En effet, savez-vous qu’en France, près de 45% des entreprises sont en pleine restructuration afin de saisir toutes les opportunités offertes par le Big Data d’ici trois ans ? 

Les enjeux de l'analyse de données

Source : Groupe Pratique

Infographie : Panda SEO

C’est pour cette raison que de nombreux métiers liés aux données ont pu voir le jour ces dernières années comme Data Analyst, Data Scientist ou Data Engineer (voir le dossier sur le site de Pôle Emploi). Ces talents sont de plus en plus recherchés par des entreprises du monde entier, qui souhaitent révéler le potentiel caché de leurs données ! En effet, ils sont les garants de la data et sont capables de les valoriser, d’automatiser des tâches, de connaître les tendances du moment ou encore de gérer des technologies en perpétuelle évolution… En France, l’Etat s’engage aussi dans le Big Data (et encore plus depuis 2020 suite à l’épidémie de coronavirus (appelée COVID-19) à travers des initiatives comme la “Nouvelle France Industrielle” ou encore la création de nombreux dispositifs et aides liés à la transformation numérique. Dans un pays où l’on a longtemps considéré la technologie comme une contrainte, nous commençons petit à petit à la voir désormais comme une alliée… même s’il reste encore beaucoup de travail pour éveiller certaines consciences quant à l’importance des données au sein des entreprises !

Pourquoi les entreprises doivent-elles s’intéresser à l’analyse de leurs données ?

Pour attirer toujours plus de clients, bien évidemment ! Eh oui, pour la plupart des entreprises, l’utilisation de la data sert avant tout dans un cadre marketing et commercial. Toute entreprise a besoin de clients si elle veut prospérer. Et pour les trouver, il faut prospecter, encore et toujours. Une prospection efficace passe par une bonne connaissance de ses cibles. Et quoi de mieux que l’analyse des données pour y parvenir aisément ? 

En effet, une bonne analyse des données permet de savoir qui sont vos clients, comment ils se comportent, ce qu’ils souhaitent, ce qu’ils achètent et quand, ce qu’ils recherchent et comment… Bref, d’avoir une vision complète du client type, appelé persona.

Quand une entreprise connait parfaitement son persona, il est beaucoup plus facile pour elle de communiquer efficacement pour recruter ses futurs clients, pour fidéliser les existants mais il est également plus simple de prendre des décisions… Un cercle vertueux s’ouvre !

Outre la recherche de nouveaux clients, les données permettent aux entreprises de personnaliser leur offre de produits et services, de connaître les besoins et attentes des consommateurs, d’identifier certains problèmes et de les résoudre, d’adapter plus facilement sa stratégie ainsi que ses offres, d’augmenter son chiffre d’affaires, ou encore de créer des campagnes marketing. 

En résumé, si elle est bien effectuée, une analyse complète des données permet aux entreprises de gagner du temps et de l’argent !

Quelles sont les données les plus importantes à analyser pour une entreprise ? 

Vous l’aurez compris, plus une entreprise dispose de données sur sa base clientèle, plus elle peut observer avec précision les tendances et comportements de ses clients. Ce qui garantira que l’entreprise peut fournir exactement ce qu’ils veulent pour les fidéliser par la suite. Le tout est de connaître les raisons pour lesquelles une entreprise souhaite collecter et analyser ses données. Il s’agit même de la première question à se poser.

Nous l’avons évoqué précédemment, il existe actuellement des outils permettant d’analyser ses données. Google Analytics est l’un des plus reconnus et utilisés dans le monde. Voici quelques indicateurs de performance (KPI) récupérables sur vos utilisateurs avec ces outils :

  • Socio-démographiques : âge, sexe, localisation géographique, langues parlées, centres d’intérêt, catégories d’affinités, etc. ;
  • Audience : nombre de sessions, nombre d’utilisateurs, nombre de pages vues, durée moyenne des sessions, taux de rebond ;
  • Types d’appareils pour se connecter : PC, mobile ou tablette ;
  • Acquisition : canaux, suivi des conversions, Coût Par Acquisition (CPA) ou le Coût Par Clic (CPC) → liés au budget et vous permettent de savoir si votre retour sur investissement (ROI) est satisfaisant, etc.

Les possibilités d’analyse de données sur le web sont donc infinies… du moins sur le papier.

 

Attention aux limites !

Les limites de l'analyse de données

Source : CNIL

Les utilisateurs soumettent parfois leurs données de manière inconsciente… et de nombreuses entreprises ont profité de cette ignorance par le passé. Suite à de nombreux signalements d’abus, l’Union Européenne a pris la décision de vouloir protéger les données personnelles des utilisateurs européens. C’est de ce souhait qu’est né le RGPD (règlement général sur la protection des données) en 2016, en vigueur depuis mai 2018.

Chaque entreprise doit informer l’utilisateur sur ce qu’elle compte faire de ses données et combien de temps celles-ci seront stockées, avec l’accord de ce dernier.

Mais ce n’est pas tout. Selon la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés), en France, certaines données sensibles ne peuvent être exploitées par les entreprises, sauf en cas de consentement ou d’accord avec la CNIL, sous peine de lourdes sanctions. Voici la liste :

  • Données à caractère religieux ;
  • Données à caractère politique ou sur une appartenance syndicale ;
  • Données en rapport avec la santé ;
  • Données sur l’orientation sexuelle d’une personne ;
  • Données biométriques.

Les entreprises doivent donc faire très attention aux données utilisées et ont surtout la responsabilité de les sécuriser. En effet, une fuite peut avoir de lourdes conséquences sur l’utilisateur… et sur l’image de marque de l’entreprise si celle-ci venait à être médiatisée ! Des organisations et services publics en ont encore récemment fait les frais…

 

Et chez Numericoach ?

Chez Numericoach, d’un point de vue interne, nous avons bien saisi ces enjeux et les données ont pris toute leur place au sein de l’entreprise. Par exemple, je suis à la tête d’un projet de structuration concernant l’exploitation de la valeur des données Numericoach. En suivant une gouvernance des données précise, le projet a pour ambition de mettre à disposition aux différents services des données propres, synthétiques et pertinentes pour être un véritable appui aux prises de décisions. Finance, stratégie, marketing, production, coaching, tout y passe ! En effet, nous nous basons régulièrement sur nos propres données pour pouvoir améliorer nos offres de services et ajuster notre stratégie marketing et commerciale.

Aujourd’hui notre offre de service GCP Data ne cesse de croître, nos datas engineers et data analysts accompagnent nos clients dans la mise en place de leur gestion de la donnée : de la récupération des données brutes à la consommation finale dans des dashboards et rapports, tout en passant par la création d’entrepôt de données sur BigQuery.

Pour conclure…

Les données sont précieuses. Les entreprises peuvent travailler beaucoup plus efficacement en analysant de grandes quantités de données et en prenant des décisions parfois cruciales sur cette base. Vous l’aurez compris : si les données sont bien exploitées, elles sont une arme redoutable face à la concurrence et en plus, votre organisation fait du profit ! C’est principalement pour cette raison que de plus en plus d’entreprises se tournent vers un modèle économique basé sur les données.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !