Il existe sur le marché beaucoup de logiciels de visioconférence ce qui rend le choix d’un outil adapté difficile. Les classes virtuelles se démocratisent davantage et les exigences évoluent parallèlement. Non seulement les utilisateurs sont à la recherche d’un outil facile à prendre en main, mais la diversité des fonctionnalités pèse également dans la balance. 

Google Meet : un outil conçu pour répondre à tous les besoins

L’outil intégré à la suite de productivité Google Workspace n’a aujourd’hui plus rien à envier aux autres. En 2021, Google Meet est d’ailleurs l’outil le plus mis à jour de la suite. À présent, vous pouvez lancer une réunion depuis un Google Docs, votre messagerie Gmail ou encore à l’aide des puces intelligentes. De nombreuses options comme la suppression du bruit, le mode compagnon ou encore la fonctionnalité de sous-titres font de Google Meet un outil complet, notamment pour une classe virtuelle.

Un outil accessible à tous

Depuis 2020 Meet est accessible à tout le monde et ce gratuitement. La version initiale de l’application permet un nombre de réunions illimité avec un nombre maximal de 100 participants. 

L’accès aux événements est ouvert aux personnes externes sans compte Google ou adresses Gmail. Dans ce cas, il est nécessaire d’obtenir une invitation pour participer à une visioconférence. Cette possibilité est envisageable pour accueillir des personnes externes au compte gratuit ou à la structure utilisatrice recourant aux versions payantes de Google Meet.

 

Un gage de sécurité avant tout

De nombreuses mesures de sécurité sont mises en place et régulièrement renforcées. Google Meet se base sur l’infrastructure performante et sécurisée de Google, accessible dans le monde entier. Voici quelques exemples:

  • L’hôte peut admettre ou refuser l’entrée à une réunion ainsi qu’exclure un participant ;
  • Les codes de réunion (identifiants) sont complexes par défaut ;
  • Les visioconférences sont chiffrées par défaut lorsqu’elles sont en transit entre le client et Google, qu’il s’agisse d’un navigateur Web, des applications Meet Android et iOS, ou de salles de réunion équipées du matériel Google Meet.
  • Aucun plugin nécessaire pour utiliser Meet via son navigateur web ;
  • Les données provenant de Meet ne sont pas utilisées à des fins publicitaires ni vendues à des tiers.

La gestion des classes virtuelles n’a jamais été aussi intuitive

Les commandes organisateur permettent de modérer en quelques clics les droits des participants. Vous pouvez leur permettre ou non d’allumer le micro, activer la vidéo ou encore partager leur écran.

Google Meet propose notamment des rapports de fin d’événement comme celui du suivi de participation. Lorsque la fonctionnalité est activée dans les paramètres de la classe virtuelle, l’organisateur reçoit par  e-mail un rapport de participation avec un horodatage précis lié à chaque participant.

Sachez qu’il est possible d’élire un co-organisateur et ainsi co-animer une classe virtuelle en se partageant les mêmes commandes de modération.

5 fonctionnalités ultimes de Google Meet pour dynamiser une classe virtuelle

L’espace Activités de Meet offre 5 fonctionnalités conçues pour vous aider à animer vos classes virtuelles et dynamiser le groupe de participants.

Jamboard

Intégré à la suite collaborative Google Workspace, Jamboard est un tableau blanc numérique conçu pour aider les participants à collaborer et à réfléchir plus efficacement. L’outil peut être utilisé pour organiser des idées, en trouver de nouvelles et ainsi mieux communiquer.

Cette toile interactive, disponible sur mobile ou directement dans votre navigateur Web, permet de faire glisser des images, créer des notes et importer des éléments directement depuis le Web tout en collaborant avec les participants, où que vous soyez.

Le mode Question

Le mode Question permet à chaque participant de poser des questions facilement mais pas seulement. L’organisateur peut facilement les trier et ainsi y revenir au cours de la classe virtuelle contrairement à l’utilisation du chat comme espace de discussion.

Les sessions en petits groupes

Lors des visioconférences, les organisateurs peuvent utiliser les sessions en petits groupes pour répartir les participants. Ces sessions doivent être démarrées par ces mêmes organisateurs au cours de la classe virtuelle. 

Remarque: les sessions en petits groupes peuvent être préalablement créées et organisées dans l’Agenda Google.

Les sondages

Les sondages vous permettent de connaître rapidement l’opinion des participants ou simplement de prendre la température d’un groupe au cours d’une classe virtuelle.

L’organisateur crée le sondage et définit les options de réponses puis a la possibilité de le publier ou bien le conserver pour plus tard, le sondage peut être à tout moment clôturé. À la fin de l’événement, l’organisateur reçoit d‘ailleurs un rapport comme c’est le cas également pour les questions posées dans le mode Question.

Le mode Enregistrement

L’enregistrement de visioconférences est possible pour que celles-ci puissent être visionnées à la demande. 

Une fois la réunion terminée, l’organisateur reçoit un e-mail avec la notification que l’enregistrement à bien été sauvegardé dans l’espace Google Drive. Cette vidéo peut ensuite être partagée et visionnée à la demande.

Le bon équilibre pour une classe virtuelle réussie 

Google Meet un outil plus qu’adapté aux classes virtuelles car il offre le bon équilibre entre le chat audio, vidéo et textuel. Les participants et organisateur(s) peuvent facilement gérer les paramètres de la visioconférence pour une expérience enrichie.

La suppression du bruit

Pour aider à limiter les distractions lors de classes virtuelles, Google Meet peut supprimer les bruits de fond tels que la saisie sur les touches du clavier, la fermeture d’une porte ou les bruits d’un chantier de construction à proximité. La suppression du bruit permet de rendre les appels plus productifs en réduisant les distractions qui peuvent détourner l’attention du contenu de la réunion.

Les sous-titres (traduits)

Non seulement Meet permet l’activation et l’affichage de sous-titres à l’écran lorsque les participants discutent, il permet aussi la traduction en direct de ces sous-titres rendant les réunions plus inclusives et collaboratives que jamais.

La mise en page

Les participants peuvent à tout moment modifier la mise en page de la visioconférence et ainsi afficher différemment les autres participants et écrans partagés. Plusieurs modes existent pour s’adapter à l’occasion et rendre le suivi des classes virtuelles plus dynamique.

Plus qu’un outil de visioconférence, Google Meet repousse les limites de la communication et de la collaboration pour satisfaire toujours plus ses utilisateurs.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !